Atelier d'impro Montpellier

 

 

Vous vous êtes jeté à l’eau… Vous nous racontez…

 

 

« Je suis venue à l’atelier de La Happy Factory pour essayer de lâcher-prise par rapport à mon quotidien. Pour tenter de dépasser mes blocages et pour me sentir mieux. »

Leslie, Atelier hebdomadaire, 8 Janvier 2014.

 

 

« Je suis inscrite à l’atelier hebdomadaire de La Happy Factory et je débute chaque semaine en ayant hâte d’être le mercredi soir. Cet atelier est pour moi la garantie de passer de bons moments d’échange, de partage, de jeux et de nouvelles expériences… C’est vraiment la récréation des adultes. Ca me permet de lâcher prise, d’être moi même et surtout de me découvrir. Apprendre à se faire confiance et à faire confiance à l’autre à travers les exercices et le savoir faire de notre chef d’atelier. C’est chaque semaine une nouvelle aventure qui nous fait voyager parfois très loin. »

Virginie, Atelier hebdomadaire, 11 février 2014.

 

 

« Déjà je me sens bien lorsque j’arrive, accueillie avec sourire et bienveillance. Rien que le fait d’enlever mes chaussures, une fois passé le pas de porte, fait du bien, j’entre dans une bulle en suspension, hors du temps … Un petit vent de fraîcheur et d’enthousiasme s’est emparé de moi, lorsque j’ai découvert La Happy factory au hasard d’un article trouvé sur le net. Je suis assez gai et enthousiaste de nature et cette proposition me parlait.

 

Je dirai que je ressens les mêmes sensations que lorsque j’ai l’occasion (de plus en plus rare) de jouer à « dessinez c’est gagné » : il y a l’urgence, l’interaction, l’exposition, le rire. Un cocktail  savoureux qui se consomme sans modération. Dès le premier atelier, j’ai ressenti le besoin d’en parler autour de moi à mes amis, collègues proches… ce que je fais d’ailleurs dès que l’occasion se présente, car la proposition est nouvelle, et donne envie de partager le bien être procuré.

 

C’est quoi pour moi La Happy Factory ? Une cour de récréation pour les grands. Une parenthèse et une pause pour soi : être à l’écoute de l’autre, des autres, de soi, et de son corps.  C’est bien car on a tendance à oublier de prendre ce temps au quotidien.

 

C’est toujours différent. L’enchaînement de petits exercices ludiques et variés est rassurant, car même si on n’est pas à l’aise sur un exercice, on peut se rattraper sur le suivant et s’amuser … Une mise en danger parfois, un petit coup de pied au derrière pour me dire, à toi de jouer …

 

Je n’ai jamais fait de théâtre, mais quelque part, je me mets « en scène » en quelque sorte au fil des ateliers, donc une expérience nouvelle sans stress. Stimulée par mes petits camarades, qui pour certains me semblent bien rôdés à l’exercice de l’improvisation, mais pas grave ça booste et donne un objectif …

 

Ca peut devenir une addiction, à la fin du dernier atelier avant les vacances, j’ai senti que cette petite bulle hebdomadaire de plaisir, de rires, … allait me manquer, et c’est le cas, vivement la rentrée !

 

J’aime beaucoup le site de La Happy Factory, à l’image d’Audrey avec du pétillant, de la couleur, de la fraîcheur, de l’humour et des rires. »

Lina, Atelier hebdomadaire, 7 mars 2014.

 

 

« Cela faisait longtemps que je me disais que faire du théâtre ou une activité dans cet état d’esprit me permettrait de me sentir mieux dans mes baskets. Je n’avais pas particulièrement de problème à m’exprimer en public, mais je souffrais d’être trop peureuse, de ne pas avoir confiance en moi, d’être un peu pessimiste et d’imaginer toujours le pire.

Ce côté très anxieux peut s’avérer assez plombant au quotidien. En effet, lorsque le mental dirige tout, analyse tout, anticipe tout….et bien c’est assez simple, on ne fait plus rien car tout est source de stress.

 

M’inscrire à un cours de théâtre me semblait alors beaucoup trop ambitieux et un peu inadapté à ce que je recherchais vraiment.

Quand j’ai lu dans le Midi Libre que La Happy Factory ouvrait ses portes pour un atelier de découverte, j’ai tout de suite eu envie de tenter l’aventure. J’avais la sensation que tout dans ce concept correspondait à mes attentes. Le côté détendu et bienveillant dont j’avais besoin pour me sentir en confiance, de la bonne humeur à l’état pur, un désir de nous aider nous « les happy workers » à lâcher prise.

 

Le premier atelier a été à la hauteur de mes espérances. Nous étions nombreux, mais tout le monde était habité par cette même envie de partager un moment de plaisir, de rire et de profiter à fond de cette parenthèse inattendue et surprenante. J’ai tout de suite été conquise par ce moment de légèreté qui redonne confiance en soi, dans la vie et dans les autres. 

 

Les autres ateliers qui ont suivi ne m’ont pas déçu. Avant d’y aller j’ai parfois encore cette petite anxiété qui habite les personnes un peu stressée. Ce petit truc où l’on se dit mon Dieu qu’est ce qu’Audrey nous a encore concocté et où va t’elle nous emmener… mais l’absence totale de jugement des participants, la sympathie et la bonne humeur ambiante rendent tout ces petits challenges réalisables. On y va, on met son mental en sourdine, on se lance et…. oh surprise: On kiffe ! 

Le petit bonus : apprendre à se lancer dans ce cocon surprotégé et bienveillant nous donne l’envie, le courage et la confiance pour le faire dans la vraie vie.

Bref, merci Audrey et merci La Happy Factory. »

Marine, Atelier hebdomadaire, 10 Mars 2014.

 

 

« Je suis venue à La Happy Factory dans le but de découvrir d’autres moyens de communiquer avec l’autre, de connaitre des zones encore inexplorées en moi, et d’être surprise. 

 

J’aime y aller chaque semaine car j’y trouve une légèreté et une fraicheur qui me font beaucoup de bien ! L’impression de pouvoir s’amuser et jouer de nous comme lorsque nous étions enfants, mais avec en plus notre petite expérience de quelques années supplémentaires sur terre. Quoi de mieux ?

 

Ah oui, j’apprécie le groupe que je trouve au top et la responsable d’atelier qui propose divers jeux et exercices sans cesse renouvelés permettant de pousser nos limites et laisser place à notre vaste imaginaire.

 

Après ces quelques séances passées, j’ai l’impression de ressentir comme un certain « lâcher prise ».

 

Merci donc d’avoir créé cet espace inédit ! »

Aude, Atelier hebdomadaire, 18 Mars 2014.

 

 

« La Happy Factory est une excellente « thérapie » pour tout ceux qui veulent apprendre à lâcher prise et dépasser leurs blocages tout en s’amusant. Si vous voulez retrouver votre âme d’enfantjouerrireimproviser, faites comme moi, courez-y. »

Jean-Luc, Atelier hebdomadaire, 22 Mars 2014.

 

 

« J’ai découvert la Happy Factory à la foire aux associations. Je cherchais un cours de yoga sans conviction j’ai trouvé l’Aventure. Un book avec des photos de gens qui rient, une nana sympa avec des yeux qui pétillent, de l’impro sous toutes ses formes et pas de match (ça c’était le stand d’en face).

 

J’en rêvais, Audrey l’a fait. Et l’aventure commence là. Quand je sors de l’atelier, je repense à ce que j’aurais pu dire, faire, ressentir….mais sur le moment c’est une autre histoire. Le regard des autres finalement je l’oublie vite (le groupe est sympa et aidant) mais c’est surtout mon propre regard qui me limite. Alors au fil des exercices toujours variés : expression corporelle, chant, mime, impro à thème… je me lâche (enfin un peu à la fois !), je me connecte aux autres, on rit beaucoup, et ça fait un bien fou. 

 

Cet atelier, c’est une bulle d’oxygène. Et écouter Audrey expliquer les consignes d’un exercice, ça c’est vraiment la cerise sur le gâteau ! »

Geneviève, Atelier hebdomadaire, 28 février 2015

 

 

« Après une séparation sentimentale et professionnelle, on perd beaucoup de ses repères et on doute de ses capacités. J’ai ressenti le besoin de venir à La Happy Factory pour me confronter à moi-même tout en douceur et bienveillance ! Audrey est parfaite pour cela ! Je recherchais un moment de partage avec d’autres personnes car la perte d’un emploi de façon conflictuelle isole énormément, j’avais envie de voir de nouvelles têtes !

 

Dès le 1er atelier j’ai tout de suite su que cela me ferait du bien, j’ai ri, j’ai eu peur, je pensais être ridicule par rapport à d’autre qui me paraissaient plus à l’aise, et après discussion, tout le monde était dans le même état que moi !!! Cela m’a rassuré ainsi que les commentaires d’Audrey, toujours plein de bienveillance !

 

Et j’ai décider de revenir et de m’inscrire. Pour passer de bons moments, pour retrouver l’équipe qui forment notre groupe, Audrey et sa diversité d’exercices, et aussi il faut bien le dire l’humour « graveleu » d’Antho !!!!

 

Pendant les ateliers on expérimente, on essaie de dépasser nos limites, on essaie de lâcher prise, ce n’est pas toujours évident, il y a des jours où ça marche et d’autres moins !

Après les ateliers je ne me sens jamais pareil. Cela dépend de ce que j’ai réussi à faire ou pas… Les jours où je réussi vraiment à me lâcher et à me sentir à l’aise, après je me sent bien et détendu, souriante… et cela dure pendant quelques jours. Sauf si bien sûr le quotidien vient me mettre des bâtons dans les roues !!

 

Depuis que je suis à l’atelier j’ai regagné confiance en moi et en mes capacités, je me suis re-connectée avec mon entourage et avec « la société » !

Bénédicte, Atelier hebdomadaire, 5 mars 2015

 

 

« Je cherchais un atelier d’impro sur Montpellier, il y a pas mal de choix dans ce milieu et ce qui m’a particulièrement plu en découvrant le site de la Happy Factory c’est le nom. Et oui, parfois ça ne tient qu’à un détail, mais qui fait toute la différence. Et c’est cette différence qui m’a attiré. En regardant le site, j’ai vraiment senti ce côté « Happy ».

 

 

J’ai été faire une séance découverte, pour voir si ce que je percevais comme étant une différence y était bien présente. J’avoue ne pas avoir été déçue ! J’ai adoré le 1er atelier. Voir qu’au delà d’un cours d’impro il y avait beaucoup plus. En effet, Audrey partage en plus de son savoir faire sur l’impro toute une partie en lien avec la confiance en soi et le bien-être. Je m’y suis sentie toute de suite très bien et surtout à ma place dans ce groupe.

 

 

Aujourd’hui, ça fait 6 mois que chaque semaine j’y vais plaisir et enthousiasme. J’y apprend énormément sur l’impro et tout ce qui est lié aux techniques pures et je découvre également des techniques liées à la confiance et au dépassement. En plus des cours hebdomadaires j’ai également assisté à un stage sur une demi journée. Là encore j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir. Et le petit bonus, c’est que je trouve le groupe très sympa. Aujourd’hui nous nous voyons aussi en dehors de nos cours, pour moi c’est que du bonheur. »

Anelor, Atelier hebdomadaire, 19 mars 2015

 

 

« Nous étions deux à avoir envie de découvrir ensemble une nouvelle activité, alliant apprentissage et distraction. Notre première session-test dans une première compagnie m’avait terriblement angoissée. Je me motivais difficilement pour passer une nouvelle fois à l’action.
 
Le 1er atelier de La Happy Factory auquel  j’ai assisté s’est déroulé en toute simplicité. Sans se focaliser sur un objectif d’apprentissage ni sur une quelconque ambition, nous avons échangé, joué, partagé et je ne me suis pas posé de question.
 
Depuis, je participe à tous les ateliers. J’aime ces moments qui me permettent de ne penser qu’à l’instant. Sous la forme du jeu et du divertissement, ils me font lâcher prise et aiguisent mon intrépidité.
 
Et quand ma conscience reprend pied, c’est pour être fière d’être passée au-dessus de mon appréhension. Pour constater que chacun a ses difficultés mais également des facilités et qu’ensemble, nous progressons. »
 

Aurélie « qui kiffe la Happy factory », Atelier hebdomadaire, 22 mars 2015

 

Entre tous les cours d’improvisation de Montpellier j’ai beaucoup aimé le site qui est vivant dynamique coloré… et happy et ça donnait vraiment envie de se lancer. J’avais envie de prendre un moment dans la semaine pour moi, de me détendre, de rire, de ne pas me prendre la tête (avec des textes…du théâtre). J’y ai trouvé tout ça avec un brin de folie en plus, de l’attention, de l’écoute, de la bienveillance et un vidage de tête à chaque fois. C’est bien mieux que le yoga !

Aurore, Atelier hebdomadaire, 28 décembre 2015

 

 

L’improvisation « pétard divine » c’est dur ! Pourtant Audrey tu dégages tout ce qu’il faut pour apprendre à La Happy Factory, la pratique et l’émotion. Tu es une très  bonne « professeuse » ! J’ai intégré les cours de La Happy Happy Factory pour m’améliorer dans ma pratique de l’improvisation. Celle que je pratiquer au quotidien avec les gens que je fréquente. Je me disait qu’il me manquait quelque chose ! J’y ai découvert des jeunes plein d’idées dont certains ont de supers talents.

Alain, Atelier hebdomadaire, 28 décembre 2015

 

 

Le site internet de la Happy Factory et mes premiers échanges par mail Audrey m’ont tout de suite donné envie de rejoindre l’aventure. J’étais venu chercher des moments d’évasion et de la spontanéité pour couper avec le travail. J’y ai trouvé exactement ce que j’étais venu chercher et aussi un groupe joyeux et plein d’entrain. Le mardi soir maintenant c’est pour moi « ma récréation pour adultes ».

Marianne, Atelier hebdomadaire, 29 décembre 2015

 

 

J’avais envie de participer à une activité à la fois ludique, d’expression orale & corporelle, et collective. Le théâtre d’impro répondait bien à ce que je recherchais et La Happy Factory encore plus, notamment par son approche « venez comme vous êtes » et « vivez l’instant présent »! Je souhaitais apprendre à accepter/canaliser ma voix, mon corps, accueillir et exprimer mes émotions et apprendre comment m’ancrer dans l’instant présent. J’y ai trouvé les clés (de ce que je recherchais) et bien plus encore tels que l’écoute et le dynamisme de groupe. Dès la 1ère seconde, Audrey nous communique son énergie positive et nous entraîne dans son imaginaire tout en boostant le nôtre. J’attends l’atelier de La Happy Factory avec impatience et c’est à chaque fois un lot de surprises, de défis et de fou-rires que je découvre… Merci!

Anne-Claire, Atelier hebdomadaire, 31 décembre 2015

 

 

J’avais envie d’explorer le monde de l’improvisation, j’avais déjà une petite expérience du théatre qui m’avait beaucoup amuser et j’avais envie de voir ce que mon imagination pouvait sortir lors de ces cours !  Et… le fait de se lâcher… « putain » … c’est trop bon ! J’étais venu y chercher un échange avec d’autres élèves, voir ce que l’autre pouvait imaginer et aussi pour RIRE ! Car dans nos vies on a pas toujours la possibilité de le faire très souvent. Pour moi, c est la petite parenthèse de liberté et de joie de ma semaine ces cours :) J’y ai aussi trouvé une prof superbe et déjantée, et ça c’est top ! Il y a des gens super sympa et avec chacun leur univers, en clair merci La Happy Factory :))))

Thierry, Atelier hebdomadaire, 1 janvier 2016

 

 

J’ai eu envie de reprendre le théâtre pour de bon et cesser de me dire que je n’en étais pas capable. Je voulais une approche moins traditionnelle au travers de l’improvisation et reprendre confiance en moi pour tenter l’entrée aux Cours Florent de Montpellier l’an prochain. En poussant la porte de La Happy Factory j’ai découvert une professeur et un groupe géniaux, des sourires et surtout pas de jugements, du plaisir chaque semaine et une envie de revenir. Aujourd’hui j’ai la preuve qu’intellectualiser sa vie n’est en rien la quête du bonheur.

 

Maroussia, Atelier hebdomadaire, 3 janvier 2016

 

 

Me concernant, je cherchais une activité « théâtre » pour me détendre, lâcher la pression, et reprendre un peu confiance en moi,  car depuis plusieurs années mes prises de paroles à l’oral devant un public tournaient à l’angoisse et ne donnaient rien de bien car j’étais totalement envahie par le stress. J’avais déjà fait du théâtre plus jeune et j’avais beaucoup aimé.
En me baladant lors de la journée des associations, j’ai trouvé mieux qu’un club de théâtre : J’ai découvert LA HAPPY FACTORY. Déjà rien que le nom m’a séduite. Puis, lorsqu’on m’a expliqué le concept j’ai tout de suite adhéré : détente, rigolade, lâcher prise, impro, mélange de travail avec plusieurs approches (corporelle, danse, respiration, chant..)
Lors du premier atelier, j’étais un peu anxieuse mais j’ai tout de suite été mise à l’aise par le groupe et Audrey bien sur. Les différents exercices m’ont permis « d’affronter » et de « travailler » mes peurs, mes craintes et notamment le regard des autres, la peur du ridicule et du jugement. J’ai commencé à progresser vers le lâcher prise. Même si ce n’est pas gagné c’est sur la bonne voie, qui ne tente rien n’a rien !

 

Comme je prépare le concours pour devenir professeur des école ce stress est assez handicapant. Et j’ai déjà pu ressentir les bienfaits des ateliers, car j’ai eu un oral devant un public (ce que je déteste… présenter quelque chose à un public sans échanges). Et cet oral s’est très bien passé, j’ai réussi à canaliser mon stress et du coup à la fin j’étais super fière et impatiente de retrouver la troupe de La Happy Factory !! 😀
Je suis ravie de cette expérience et je la conseille à tous ceux qui ont envie de vivre des moments joyeux, de rire et d’impro. Merci Audrey pour tout ton peps !

 

Monalisa, Atelier hebdomadaire, 5 janvier 2016

 

 

 

Au départ, c’est l’envie de découvrir le Théatre d’improvisation qui m’a fait poussé la porte de La Happy Factory. J’avais assisté à des matchs d’impro et j’avais adoré, alors je me suis dit « pourquoi pas essayer »! En plus, sur la plaquette, j’avais vu que La Happy Factory explorait des univers variés : le théâtre mais aussi la danse, du corps donc je trouvais ça plutôt complet et intéressant. 

 

Ce que que suis venu y chercher, surtout, c’est le lâcher prise, la bonne humeur et la prise de risque aussi ! Se mettre en scène sans penser que l’autre va nous juger… Ce qui est omniprésent à l’atelier c’est la bonne humeur ! Un moment sans prise de tête ou l’humour est de rigueur. Un accueil chaleureux où on met de côté toutes les ondes négatives pour passer un bon moment. Des techniques de relaxation aussi. J’ai aussi appris beaucoup de choses sur les différents genres de théâtre (contemporain, absurde…), techniques d’impro (l’acceptation de la proposition, l’écoute de l’autre, jeux scéniques…..).

 

Cécile, Atelier hebdomadaire, 12 janvier 2016

 

 

 

 

Vous avez participé à l’atelier et votre témoignage n’est pas encore sur cette page ?

Envoyez-nous vos confidences.

 

Vous avez testé – L’atelier