L’improvisation au service de l’insertion professionnelle

Une semaine pour décoller

Dans le cadre du programme I.E.J (initiative pour l’Emploi des Jeunes) mené par la Mission Locale de Montpellier (initiative financée par des fonds expérimentaux européens), La Happy Factory à accompagné un groupe de 14 jeunes âgés de 16 à 25 ans, venant d’horizons très différents pendant une semaine de formation.
Ce stage intensif de théâtre d’improvisation leur a offert une semaine d’échanges et partages riches en émotions. A la découverte de l’autre et de soi, l’objectif était de leur donner des outils concrets et opérationnels, facilement transposables, à la fois dans leur démarches de recherche d’emploi mais aussi lors de leur intégration en milieu professionnel.

Au service de l’insertion professionnelle

Ce stage se voulait avant tout ludique et convivial et avait pour vocation de les accompagner dans une exploration progressive d’eux-même et du groupe.
Les stagiaires sont arrivés sur cette activité avec beaucoup de projections sur ce qu’ils imaginaient être un « atelier théâtre ». Ils appréhendaient d’être confrontés au théâtre de texte et aux grands classiques : Molière, Shakespeare… Mais au terme de la première journée le constat était unanime : “La théâtre d’impro c’est magique !”

Mises en situations professionnelles

Offrir aux jeunes un espace d’expérimentation dans des situations professionnelles concrètes, voici l’une des vocations de ce stage. Certains ateliers s’articulent autour d’exercices ciblés de communication, de jeux de rôles et de mises en situations professionnelles. Sous forme d’improvisations dirigées,  les stagiaires ont exploré les multiples points de vues que l’on peut avoir sur une situation. Prendre du recul, se « mettre à la place de… », tester les réactions et les postures possibles pour prendre conscience des voies sans issues. C’est au cours de cette exploration, en se rendant disponibles et malléables, qu’ils ont appris à modifier leurs comportements pour dénouer ces situations difficiles.
Le travail sur le corps et la communication non verbale était également au coeur de nos préoccupations. La posture, le regard, l’adresse, l’articulation, le timbre, le rythme… Chaque détail a été soulevé, ouvrant des prises de conscience positives et des réajustements spontanés.
Merci à eux pour leur belle énergie, c’était une semaine riche en expérimentations et en découvertes.

Atelier théâtre – Outil d’aide à l’insertion professionnelle des jeunes

L’improvisation au service de l’insertion professionnelle

Vous aimerez peut-être aussi…

La Happy Factory - École d'improvisation

La Happy Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et plongez dans notre grand bain de folie !

Super ! Vous êtes inscrit à La Happy Newsletter

Share This