Comment vaincre sa timidité ?

« Nos doutes sont des traîtres et nous privent de ce que nous pourrions souvent gagner de bon, parce que nous avons peur d’essayer. »
William SHAKESPEARE
 
Mains moites, coeur qui s’emballe et visage qui s’empourpre… Tes jambes  se dérobent, tu as l’impression de manquer d’air. Tu vas bientôt prendre la parole, tu sais exactement ce que tu vas dire mais pourtant tu ba-ba-bafouilles…
Cette panique intérieure te pollue des moments précieux et tu cherches sans doute à savoir comment ne plus être timide. Voici une approche différente pour t’aider à vivre mieux : Comment vaincre sa timidité.
Cet article va te donner des pistes pour t’aider à être moins timide en étant plus à l’écoute de : qui tu es et de ce que tu ressens.
 

3 conseils pour vaincre sa timidité

 

1. Apprivoise ta timidité

 
Pour vaincre sa timidité il faut d’abord l’accepter. Il s’agit d’une partie de toi que tu vas apprendre à aimer et pour laquelle tu dois avoir de l’indulgence. Tant que tu chercheras à t’opposer à elle, à la faire taire, à l’effacer, elle ne fera que grandir en se nourrissant de toute cette énergie que tu déploies pour t’en débarrasser.
La timidité est une peur très commune et très répandue. Il ne s’agit pas d’une maladie incurable. Commence par replacer ce comportement dans sa réalité, dans ta réalité. Accepte d’être timide.
Par cette bascule toute simple tu viens d’inverser les rôles. Avoir conscience de sa timidité, la nommer comme telle (sans lui donner une importance démesurée) te place de nouveau en tant qu’acteur de ta propre vie. Tu ne dois plus vaincre, ou te battre contre ta timidité. Il ne s’agit pas d’un ennemi mais d’une partie de toi. Il n’y a plus de dominé ou de dominant. Tu commences ainsi à apprivoiser ta timidité.
Conseil : Tu es dans une situation où tu dois prendre la parole et tu commences à stresser à l’idée de ne pas y arriver. C’est à ton tour de parler. Avant de te lancer dans le sujet que tu dois traiter, respire, et prend le temps d’être sincère, dis simplement : « Pour moi, ce n’est pas un exercice facile de m’adresser à vous… ». Un préambule de ce genre te permettra de désamorcer ton angoisse et ainsi de te libérer pour être en pleine possession de tes moyens. N’aies pas honte, les gens ont en réalité beaucoup de douceur envers les personnes timides. La timidité n’est absolument pas ridicule mais touchante. Elle développe chez les autres un instinct de protection qui les transforme instantanément en alliés, en partenaires.
 

2. Apprivoise le regard de l’autre

 
Tu es timide, pourtant as-tu remarqué que tu ne l’es pas tout le temps. Ta timidité n’existe pas si tu es seul. Lorsque tu chantes sous la douche, que tu parles à ton chien ou que tu joues aux pirates avec ton petit neveu de 18 mois, tu ne ressens pas cette panique qui te tétanise. Tu n’es pas envahi par ta timidité. Quand tu es entouré de ta famille ou de tes proches, là encore cette timidité devient relative, tu es en terrain connu dans un environnement sécurisant où les gens te connaissent. Il te semble alors plus simple d’être toi, sans artifices ni faux semblant.
L’importance du regard de l’autre est à l’origine de la timidité. Quelle importance accordes-tu au regard de l’autre ? A ce que va penser ta collègue de travail de ton style vestimentaire ? Le recruteur de la façon dont tu vas prendre la parole ? Ton voisin de la couleur de ton paillasson ? Le serveur de la manière dont tu vas t’exprimer pour passer ta commande ? Ce garçon ou cette fille qui te plait de la manière dont tu vas l’aborder ? Prends conscience que tu es la même personne, le matin sous la douche et le soir au restaurant. Que rien ne te fera changer. Personne ne te rendra meilleur, mieux ou moins bien. Quoi que l’on pense de toi cela ne change rien à la personne que tu es vraiment. Ne te sous estime pas et prends conscience de ta valeur. Et pour cela enrichis toi de toutes les belles choses qui croisent ton chemin.
Conseil : Choisis un moment où tu te sens bien. Le soir avant de t’endormir, lors d’une ballade ou d’un évènement vraiment agréable. Prends le temps à ce moment là d’analyser comment tu te sens. Dans ton corps, dans ta tête, ta respiration, tes pensées. Savoure cet état et essaye de l’inscrire en toi. Comme si tu prenais une photo précise de cet instant. Une photo sensorielle. En fermant les yeux, tu peux associer ce moment à une image agréable, ce qui te permettra de te reconnecter avec ces sensations lorsque tu y repenseras. Reproduis cet exercice le plus souvent possible. Notre mémoire constitue notre réservoir d’énergie et par chance elle n’est jamais saturée. Plus tu chargeras positivement ton réservoir plus tu te sentiras en sécurité avec toi même.
 

3. N’aies pas peur de l’échec

 
La question : Comment vaincre sa timidité ? est très fréquemment posée. En particulier car notre société accepte de moins en moins l’échec. As-tu  parfois préféré ne pas bouger, ne pas parler et rester dans ton coin car tu avais peur de tout rater ? Tu étais tellement convaincu d’échouer que tu t’es résigné.
L’anticipation joue un rôle prédominant dans l’origine de la peur et de la timidité. Ton stress réside dans le fait que tu as déjà imaginé comment allait se jouer la scène. Tu as parfois dessiné tous les scénarios possibles et comme notre imagination n’a aucune limite tu as évidemment exagéré, décuplé et dramatisé la situation à venir.
La peur de l’échec est souvent inconsciente et presque toujours conditionnée par ton éducation, ton vécu, ton histoire. Cette peur est intimement liée à ta relation à l’autre et à l’importance que tu accordes à son jugement. Comme tu l’as vu précédemment avec le regard de l’autre, la peur de l’échec elle aussi n’est pas autonome. Elle n’existe que si tu te soumets à des notions de barèmes, de résultats, de productivité, de norme. Et l’origine de ce comportement est : la comparaison.
Conseil : Prends du recul. C’est un conseil récurent dans bon nombre de situations, c’est ici la clé ! Fais cet exercice juste après un évènement stressant où tu n’as pas trouvé comment vaincre ta timidité. Pose par écrit, les grandes lignes de la situation et surtout ce qui te semble en être les raisons (ex : Entretien d’embauche / Stress / Peur de ne pas correspondre aux caractéristiques du poste) ensuite enlève la notion de comparaison, de barème ou de norme et vois ce qui se passe. En réalité tu seras recruté parce que tu es TOI. Ce sont les êtres humains qui créent des postes et pas l’inverse. Et ceci est vrai dans toutes les situations. N’essaye pas de ressembler à l’autre, car nous sommes tous uniques. En étant simplement toi tu es certain de ne jamais échouer !
 
 

Be Happy 

 
Quoi qu’il arrive ne t’isoles pas, au contraire multiplie les occasions de voir du monde, de faire des activités en groupes. Les activités artistiques  en particulier, sont un excellent moyen pour trouver comment vaincre sa timidité. Provoques et acceptes de rencontrer souvent ta timidité c’est ainsi qu’elle te deviendra de plus en plus familière. C’est l’inconnu qui nous effraie et tu n’auras plus peur de ce que tu auras appris à connaître.
 
« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles »
Sénèque]]>

Vous aimerez peut-être aussi…

La Happy Factory - École d'improvisation

La Happy Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et plongez dans notre grand bain de folie !

Super ! Vous êtes inscrit à La Happy Newsletter

Share This