Humilité managériale, l’avenir du management !

20 January 2020

Humilité et bienveillance en entreprise ? Quelle drôle d’idée !

L’humilité managériale c’est quoi ? Le Larousse nous dit que l’humilité correspond au sentiment ou à l’état d’esprit de quelqu’un qui a conscience de ses insuffisances et de ses faiblesses. Rien de fou me direz-vous ! Et pourtant ! Etre capable de dire “je me suis planté” “j’ai fait une erreur” “j’ai vraiment merdé” est fondamental pour un manager ou un dirigeant.

A la lecture de ce titre vous vous êtes peut-être dit “encore un truc à la mode” qui ne fera pas avancer le schmilblick ! Et pourtant vous avez déjà lu plus de 5 lignes ! L’humilité managériale n’est pas un concept naïf ou simplement humaniste, c’est bien plus que ça, c’est un mode de vie ! Pour en parler très souvent lors de mes conférences et voir la réaction de mon audience, le sujet est au coeur des préoccupations de mes clients. Comment manager en 2020 ? Comment devenir un manager inspirant ?

L’arrivée des générations Z n’a fait qu’accentuer les difficultés du management encore confortablement installé dans l’archaïque schéma pyramidal, fortement ressenti comme prétentieux et parfois agressif pour ne pas dire malveillant. Aujourd’hui, toutes les organisations ont conscience qu’un manager inspirant doit développer des compétences nouvelles pour être à la fois respecté et suivi par ses équipes.

La bienveillance est sans aucun doute possible une composante essentielle d’un comportement éthique. Au delà des individualités, c’est l’entreprise toute entière qui se doit d’être bienveillante au travers de ses choix et de ses actions. Pourquoi ? Parce que si rien ne bouge, dans les années à venir, l’affectio societatis, la fierté d’appartenance des individus à leur entreprise (générations Y et Z) sera de plus en plus faible, toutes les études le montrent. Les actifs d’aujourd’hui ont besoin de trouvé du sens, ils ont besoin de se sentir utile et intégrés aux projets menés par leur entreprise. Ils leur tient particulièrement à coeur de participer à un projet plus grand parce que ce dernier résonnera fortement avec ce qu’il sont profondément. Ce ne sont plus les entreprises qui choisissent les hommes mais bien l’inverse. A cela s’ajoute le départ massif à la retraite des baby boomers et les entreprises françaises doivent se préparer à séduire pour pouvoir recruter. Séduire en remettant l’humain au centre de leurs actions et en étant porteur de valeurs fortes.

 

Audit Théatral

 

Concrètement, l’humilité managériale et la bienveillance en entreprise c’est quoi ?

Écoutez pour de vrai

Manager c’est décider, trancher, choisir, guider, challenger, inspirer. Pour se faire, il faut avoir tous les éléments en main. C’est à ce titre qu’écouter ses collaborateurs est essentiel, non seulement pour prendre de l’information afin d’éclairer ses choix mais également pour motiver les personnes autour de soi. Etre bienveillant, c’est savoir écouter, pas seulement entendre. C’est écouter en prêtant attention et en respectant la valeur de la parole de son interlocuteur. C’est également avec ce type d’écoute que sa propre réflexion devient plus riche et que l’on grandit un peu plus chaque jour.

Faites-vous confiance

Nous parlions précédemment de l’importance fondamentale de développer au quotidien la fierté d’appartenance. Dimension d’autant plus importante pour les nouvelles générations qui intègrent vos équipes. Les valeurs et la fierté de faire partie de l’entreprise doivent être cultivées. Un management basé sur la confiance, le partage et la reconnaissance, incite chaque collaborateur à respecter et à soutenir sa hiérarchie. S’installe alors un sentiment fort de contribuer à l’effort commun, on se sent utile et autonome. En découle une réelle fierté dans l’exercice de son métier et dans son appartenance à la entreprise. La confiance est centrale dans ce processus et la première personnes en qui vous devez avoir confiance c’est vous-même ! Sans ça vous ne parviendrez jamais à faire confiance à vos équipes et elles ne le feront pas non plus en retour. Il est important de cheminer individuellement et collectivement sur ces questions de : Confiance, partage, valeurs, collectif, culture des différences, mutualisation des talents.

Lâchez-prise pour être innovant

Une équipe innovante, c’est une entreprise qui grandit et qui s’adapte au marché. Qui se réinvente chaque jour. Les besoins d’anticipation sont fournis par de l’analyse pur, cette dimension fait partie intégrante de leur métier. Mais l’innovation passe également par la créativité. Dans un cadre donné, comment peut-on faire preuve de créativité ? Comment trouver de la flexibilité entre l’analyse et l’anticipation d’une part et l’ouverture créative qui permet de se saisir des opportunités qui s’ouvrent moi ? Apprendre à lâcher prise et à construire différemment en étant plus ancré dans le présent, voilà ce qui vous permettra de tirer davantage profit des situations inattendues.

Insufflez de la transversalité

Dans une optique de décloisonnement durable il faut faire sortir les collaborateurs d’une logique unique et les aider à prendre conscience des habitudes routinières limitantes. Il s’agit d’un puissant outil d’innovation absolument nécessaire dans le contexte actuel et futur. Accueillir les différences et les singularités de chacun devient une force. Les cheminements peuvent être différents si l’objectif collectif est clairement énoncé et mener. Prendre conscience de ses propres rigidités sur le “comment” mener une action à bien. Il est tant d’oser être porteur du changement, d’oser sortir de sa zone de confort pour traverser cet espace d’inconfort passager qui présage de magnifiques opportunités d’innovation.

Sourirez et soyez authentique

Un manager inspirant c’est aussi celui qui a fait le choix de son propre état d’esprit. Etre optimiste ça ne s’invente pas, ça se travaille. C’est s’entrainer à voir les aspects positifs dans chaque situation, c’est croire en l’avenir et croire en ses équipes et en leurs capacités. C’est uniquement sur cette base que vous pourrez les challenger pour aller plus loin. Regardez bien, ce verre n’est pas à moitié vide… il est à moitié plein !

Communiquez et soyez exemplaire

Assumer plutôt que de dissimuler. Combien de managers en période d’augmentation n’osent pas faire de choix et répartissent une augmentation globale entre tous les collaborateurs quelles que soient leur performance ? Combien de managers n’assument pas leurs choix et n’expliquent pas à un collaborateur pourquoi il n’a pas été augmenté ? Etre bienveillant ne veut en aucun cas dire « être gentil ». Faites bien la différence entre flatterie et valorisation justifiée, le premier est vraiment l’outil du diable ! Etre bienveillant, c’est, quand il s’agit d’annoncer une mauvaise nouvelle, faire preuve de psychologie et de respect. Dire les choses vraies sans venir les charger d’un affect inutile et néfaste représente une très belle forme de respect. Contrairement à ce que pensent certains managers, un collaborateur sera toujours plus motivé par un manager qui communique, y compris les mauvaises nouvelles, que par un manager enfermé du matin au soir dans son bureau qui ne communique que par mail. L’exemplarité passe également par votre propre vision de l’erreur, être capable de dire “je me suis complètement planté sur ce coup”, assumer ses erreurs vous rendra encore plus légitime dans votre posture de manager.

Conclusion l’humilité managériale et la bienveillance génèrent de l’énergie positive, qui donne des ailes à toutes celles et ceux qui les vivent et les reçoivent au quotidien. Cela est vrai en entreprise comme dans la vie. Je suis absolument convaincue que l’entreprise va développer cette attitude dans les années à venir si elle souhaite réduire son turnover et augmenter ses performances. Développez des comportements plus éthiques… et observez le résultat ! C’est bluffant !

Audrey Legrand

Découvrez notre formation Humilité managériale.

Contactez-nous pour que nous construisions ensemble le parcours de formation le mieux adapté à vos équipes.

La Happy Factory – Centre de formation professionnelle référencé DATADOCK

Vous aimerez peut-être aussi…

Improviser, pour sortir de sa zone de confort

Improviser, pour sortir de sa zone de confort

C’est quoi, notre zone de confort ? Et bien, c’est cet endroit rassurant et douillet à l’intérieur de nous, où tout est connu et qui parait absolument sans danger. Ce sont toutes ces petites choses, comportements et modes de pensée, positives ou négatives, que nous reproduisons et reproduisons encore, auxquelles nous sommes habitués et attachés, et qui constituent notre routine.

read more
La Happy Factory - École d'improvisation

La Happy Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et plongez dans notre grand bain de folie !

Super ! Vous êtes inscrit à La Happy Newsletter

La Happy Factory - École d'improvisation

La HappyNewsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.

Super ! Vous êtes inscrit à La Happy Newsletter

Share This